Traduzioni in contesto per "giscard" in italiano-francese da Reverso Context: giscard d'estaing Valéry Giscard d'Estaing était le doyen du club des femmes et hommes politiques ayant été candidats à la présidentielle sous la Ve République. August 2003 in Paris) war eine französische Geographin, Historikerin, Hochschullehrerin und Politikerin der Parti républicain (PR), die Staatssekretärin sowie zwischen 1978 und 1981 erste und bislang einzige Ministerin für Universitäten war. Ses espoirs de devenir Premier ministre sous Mitterrand en 1986 ont été anéantis et il a refusé de soutenir l'un ou l'autre des candidats de droite aux élections présidentielles de 1988. Pierre Méhaignerie, ancien maire de Vitré, a été le ministre de l'Agriculture de Valéry Giscard d'Estaing. Giscard d’Estaing était alors un homme politique jeune et plein d’ambition, désireux de faire bouger “l’establishment” politique marqué par le Gaullisme. Le maire de Lille Pierre Mauroy est nommé premier ministre par François Mitterrand. Valéry Giscard d'Estaing, président de la France de 1974 à 1981, est décédé à l'âge de 94 ans. En 1986, la gauche au pouvoir a perdu les élections législatives. Premier ministre sous la présidence de François Mitterrand de mars 1986 à mai 1988. Alice Louise Saunier-Seïté (Geburtsname: Alice Louise Saunier; * 26.April 1925 in Saint-Jean-le-Centenier, Département Ardèche; † 4. La présidence de Valéry Giscard d'Estaing a commencé le 27 mai 1974 lors de la cérémonie de passation des pouvoirs au palais de l'Élysée. Il est remplacé par une journée de deuil national le 9 décembre sur décision du président de la République Emmanuel Macron en accord avec la famille. En arrivant au pouvoir, en 1974, Valéry Giscard d’Estaing nomme cinq femmes au sein de son gouvernement, une première. À la fin de son septennat, 1.700.000 personnes cherchent un emploi, contre la moitié en 1974. Moderniser la France, c'était pour lui l'américaniser. Jacques Chirac, premier ministre sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, annonce sa démission, acte inédit dans la cinquième république. Wählen Sie aus erstklassigen Inhalten zum Thema Premier Ministre Britannique in höchster Qualität. Il garde l'image d'un homme qui avait « le courage de faire ». 20 mars 1986 - 10 mai 1988 : Jacques Chirac. Valéry GISCARD D'ESTAING a établi, à la tête du ministère des finances, un record de longévité : secrétaire d'État puis ministre sans désemparer de 1959 à 1966, il retrouve l'administration des finances en 1969 et s'y maintient jusqu'au décès du président POMPIDOU. Le monde politique vient encore de perdre l'un des siens. Il est le premier Premier ministre à démissionner sous la Cinquième République. Il a été nommé en 1962 ministre des Finances et des Affaires économiques du premier ministre George Pompidou, sous la présidence de Charles de Gaulle. Cette réforme a lieu en 1965, alors que Giscard est ministre des Finances et des Affaires économiques sous Charles de Gaulle. Finden Sie perfekte Stock-Fotos zum Thema Premier Ministre Britannique sowie redaktionelle Newsbilder von Getty Images. Jacques Chirac a cumulé les plus hautes fonctions au service de l'Etat français. Wählen Sie aus erstklassigen Inhalten zum Thema Valéry Giscard in höchster Qualität. Maire de Paris de mars 1977 à mai 1995. Deux jours plus tard, Valéry Giscard d'Estaing se voit confier le portefeuille de ministre de l'Économie et des Finances. C’est dans un premier temps Chirac qui l’emporte mais avec sa démission en 1976, outre la fracture consommée à droite, la politique d’austérité va maintenant être mise à l’ordre du jour avec la nomination de Raymond Barre comme Premier ministre. Valéry Giscard d'Estaing a initié plusieurs réformes d'envergure durant son septennat, de la légalisation de l'IVG à la relance de la construction européenne. Premier ministre de 2002 à 2005, Jean-Pierre Raffarin est entré dans la vie politique comme membre des Jeunes giscardiens pendant le mandat de « VGE ». Select from premium Micro Ancien of the highest quality. Valéry Giscard d’Estaing a été confronté aux chocs pétroliers de 1973 et 1979, sur fond de fin des « Trente Glorieuses ». Find the perfect Premier Ministre Japonais stock photos and editorial news pictures from Getty Images. Le 30 octobre 1979, le ministre du travail Robert Boulin était retrouvé mort dans l’Etang Rompu près de Montfort-L’Amaury, dans les Yvelines. 25/08/1976. Le décès de Valéry Giscard d’Estaing, président de la République de 1974 à 1981, survient le 2 décembre 2020 à l’âge de 94 ans. Ancien ministre du Travail, Robert Boulin, lui, est retrouvé mort en 1979 dans un étang. ... alors premier ministre. L'ancien ministre de l'Intérieur, Christian Bonnet, est mort mardi 7 avril 2020, à Vannes. Les premiers ministres de cohabitation : Jacques Chirac, Edouard Balladur, Lionel Jospin. Le premier ministre Jacques Chirac souhaite mener une politique de relance mais Giscard défend une politique de rigueur. Giscard va alors soutenir pour la campagne qui s’annonce le Premier ministre sortant Georges Pompidou (au détriment du centriste Alain Poher). Sous la présidence de François Mitterrand, Michel Rocard est nommé premier Sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing : (voir les résultats de l'élection présidentielle de 1974) 27 mai 1974 - 25 août 1976 : Jacques Chirac. La section «L’expansionnisme soviétique» analyse comment les États-Unis et l’URSS continuent à défendre et étendre leurs zones d’influence à travers le monde. Dès le départ, il a cherché des symboles pour se présenter comme le «président-citoyen», contrairement au style monarchique de de Gaulle. lettre de m. giscard d'estaing a m. raymond barre, premier ministre, sur le programme de travail gouvernemental, 12 octobre 1978 Imprimer 12 octobre 1978 - Seul le prononcé fait foi Une tradition instaurée sous la Ve République. Le premier ministre britannique, Boris Johnson, a rendu hommage jeudi à Valéry Giscard d'Estaing, saluant "un grand modernisateur de la France, dont … La dernière modification de cette page a été faite le 8 décembre 2020 à 00:20. Raymond Barre : Premier ministre, Ministre de l'économie et des finances, Olivier Guichard : Ministre d'État, garde des sceaux, ministre de la justice, Michel Poniatowski : Ministre d'État, ministre de l'intérieur, Jean Lecanuet : Ministre d'État, chargé du Plan et de l'aménagement du territoire, Louis de Guiringaud : Ministre des affaires étrangères, Michel Durafour : Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'économie et des finances, Robert Galley : Ministre de la coopération, Jean-Pierre Fourcade : Ministre de l'équipement, Robert Boulin : Ministre chargé des relations avec le Parlement, Christian Bonnet : Ministre de l'agriculture, Michel d'Ornano : Ministre de l'industrie et de la recherche, Vincent Ansquer : Ministre de la qualité de la vie, Pierre Brousse : Ministre du commerce et de l'artisanat, André Rossi : Ministre du commerce extérieur, Norbert Ségard : Secrétaire d'État aux postes et télécommunications, André Bord : Secrétaire d'État aux anciens combattants, Françoise Giroud : Secrétaire d'État à la culture, Alice Saunier-Séïté : Secrétaire d'État aux universités, Maurice Ligot : Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique, Antoine Rufenacht : Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, Olivier Stirn : Secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de l'intérieur (départements et territoires d'outre-mer), Pierre-Christian Taittinger : Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères, Christian Poncelet : Secrétaire d'État auprès du ministre délégué à l'économie et aux finances (budget), Christiane Scrivener : Secrétaire d'État auprès du ministre délégué à l'économie et aux finances (consommation), Marcel Cavaillé : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'équipement (transports), Jacques Barrot : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'équipement (logement), Pierre Méhaignerie : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'agriculture, Paul Dijoud : Secrétaire d'État auprès du ministre du travail (travailleurs immigrés), Lionel Stoléru : Secrétaire d'État auprès du ministre du travail (condition des travailleurs manuels), René Lenoir : Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé (action sociale), Claude Coulais : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'industrie et de la recherche (à partir du 20 décembre 1976). Conformément à son souhait, aucun hommage national n’est décrété en son honneur. 20/06/1969 Nous essaierons dans un premier temps de montrer l’évolution du statut du 1 er ministre de la 4 ème à la 5 ème République notamment en voyant sa nomination et la fin de ses fonctions, puis, dans un second temps, comment le 1 er ministre coordonne l'action du gouvernement sous la 5 ème République selon la feuille de route du Président de la République, en analysant ses prérogatives. Giscard va alors soutenir pour la campagne qui s’annonce le Premier ministre sortant Georges Pompidou (au détriment du centriste Alain Poher). De Broglie, giscardien historique et affairiste, Fontanet l’ancien ministre (ni témoin ni mobile), Le juge Renaud qui voulait du mal au SAC, et puis enfin Robert Boulin, son premier ministrable… On mourait beaucoup sous Giscard. Find the perfect Micro Ancien stock photos and editorial news pictures from Getty Images. Ministre des finances de Pompidou, il s'opposait toujours aux mesures sociales que le premier ministre Chaban Delmas voulait faire passer. Sous la présidence de François Mitterrand : (voir les résultats des élections présidentielles de 1981 et de 1988) 21 mai 1981 - 17 juillet 1984 : Pierre Mauroy. Résidence de villégiature officielle des présidents des États-Unis, Camp David, situé dans une région montagneuse de l'État du Maryland, est un lieu isolé et facile à sécuriser. Le premier gouvernement de Jacques Chirac est le 11 e gouvernement de la V e République française L’homme politique local André Rossi a été député-maire de Château-Thierry sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing (1974 à 1981). Président de la République de mai 1995 à mai 2007. Premier ministre sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing de mai 1974 à août 1976. Depuis, son fantôme ne cesse de hanter la cinquième République. Finden Sie perfekte Stock-Fotos zum Thema Valéry Giscard sowie redaktionelle Newsbilder von Getty Images. Présentation des premiers ministres et des président du conseil depuis 1815 sous forme d'une chronologie. François Mitterrand est alors contraint de choisir un Premier ministre de droite. C’est dans un premier temps Chirac qui l’emporte mais avec sa démission en 1976, outre la fracture consommée à droite, la politique d’austérité va maintenant être mise à l’ordre du jour avec la nomination de Raymond Barre comme Premier ministre. Select from premium Premier Ministre Japonais of the highest quality. On mourait beaucoup sous Giscard. 25 août 1976 - 13 mai 1981 : Raymond Barre. Il nomme Jacques Chirac Premier ministre, qui démissionnera en août 1976 afin de préparer sa propre carrière. Pompidou est … Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) Les Soviétiques deviennent les nouveaux alliés du régime sandiniste au Nicaragua, prennent pied sur le continent africain et envahissent l'Afghanistan. Ministre sous la présidence de Pompidou (1969-1974) Georges Pompidou, élu au second tour face à Alain Poher, prend ses fonctions de chef de l'État le 20 juin 1969 et nomme Jacques Chaban-Delmas au poste de Premier ministre. Georges Pompidou est nommé premier ministre par Charles de Gaulle et conservera ses fonctions pendant plus de six ans, fait unique sous la cinquième république. 10 mai 1988 - … Scrutin uninominal majoritaire à deux tours, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, Fédération nationale des républicains indépendants, Référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Présidence_de_Valéry_Giscard_d%27Estaing&oldid=177396380, Portail:Politique française/Articles liés, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Find the perfect Ministre Détat stock photos and editorial news pictures from Getty Images. C'est sa famille qui a annoncé son décès. 1er ministre sous giscard. 17 juillet 1984 - 20 mars 1986 : Laurent Fabius. Select from premium Premier Ministre Indien of the highest quality. Select from premium Fille 12 Ans of the highest quality. Le président est partout dans les médias et laisse peu d'espace à son premier ministre. Find the perfect Premier Ministre Indien stock photos and editorial news pictures from Getty Images. Né à Paris, Jacques Chirac est le fils d'un administrateur de biens ; sa famille est originaire de Corrèze. Wählen Sie aus erstklassigen Inhalten zum Thema Giscard D Estaing Family in höchster Qualität. Le mandat s'est terminé le 21 mai 1981, lors de la passation des pouvoirs entre lui et François Mitterrand. Liste des ministres du Gouvernement de Jacques Chirac (1974-1976) sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981) Gouvernement Chirac (27 mai 1974 - 25 août 1976) : Jacques Chirac : Premier ministre Le premier secrétariat d’Etat à la Condition féminine. Raymond Barre, ministre du Commerce extérieur depuis le 12 janvier 1976, lui succède à Matignon. Troisième Gouvernement Barre (3 avril 1978 - 13 mai 1981) : Simone Veil : Ministre de la Santé (jusqu'au 4 juillet 1979), Louis de Guiringaud : Ministre des affaires étrangères (jusqu'au 29 novembre 1978), Jean François-Poncet : Ministre des affaires étrangères (à partir du 29 novembre 1978), Yvon Bourges : Ministre de la Défense (jusqu'au 2 octobre 1980), Robert Galley : Ministre de la Défense et Ministre de la coopération (à partir du 22 décembre 1980), Robert Boulin : Ministre du travail et de la participation (jusqu'au 29 octobre 1979), Jean Mattéoli : Ministre du travail et de la participation (à partir du 8 novembre 1979), Michel d'Ornano : Ministre de l'environnement et du cadre de vie, Christian Beullac : Ministre de l'éducation, Alice Saunier-Séïté : Ministre des universités, Joël Le Theule : Ministre des transports (jusqu'au 2 octobre 1980), puis Ministre de la Défense (du 2 octobre 1980 au 14 décembre 1980), Jacques Barrot : Ministre du commerce et de l'artisanat (jusqu'au 4 juillet 1979), puis Ministre de la santé et de la sécurité sociale (à partir du 4 juillet 1979), Maurice Charretier : Ministre du commerce et de l'artisanat (à partir du 4 juillet 1979), Michel Cointat : Ministre du commerce extérieur (à partir du 2 octobre 1980), Jean-François Deniau : Ministre du commerce extérieur (jusqu'au 2 octobre 1980), puis Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des réformes administratives (du 2 octobre 1980 au 4 mars 1981), Jean-Pierre Soisson : Ministre de la jeunesse, des sports et des loisirs, Jean-Philippe Lecat : Ministre de la culture et de la communication (jusqu'au 4 mars 1981), Norbert Ségard : Secrétaire d'État aux postes et télécommunications (jusqu'au 5 novembre 1980), puis Ministre délégué auprès du Premier ministre (du 5 novembre 1980 au 1er février 1981), Pierre Ribes : Secrétaire d'État aux postes et télécommunications et à la télédiffusion (à partir du 5 novembre 1980), Maurice Plantier : Secrétaire d'État aux anciens combattants, Jacques Limouzy : Secrétaire d'État auprès du Premier ministre (relations avec le Parlement), Pierre Aigrain : Secrétaire d'État auprès du Premier ministre (recherche), Michel Debatisse : Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des industries agricoles et alimentaires (à partir du 22 octobre 1979), Monique Pelletier : Secrétaire d'État auprès du Garde des sceaux, Ministre de la justice (jusqu'au 11 septembre 1978), puis Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la condition féminine (du 11 septembre 1978 au 4 mars 1981), Jean-Paul Mourot : Secrétaire d'État auprès du Garde des sceaux, Ministre de la Justice (à partir du 11 septembre 1978), Daniel Hoeffel : Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé et de la famille (jusqu'au 2 octobre 1980), puis Ministre des transports (à partir du 2 octobre 1980), Paul Dijoud : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'intérieur (départements et territoires d'outre-mer), Marc Bécam : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'intérieur (collectivités locales) (jusqu'au 2 octobre 1980), Olivier Stirn : Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères, Pierre Bernard-Reymond : Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères (à partir du 11 septembre 1978), Jacques Legendre : Secrétaire d'État auprès du ministre du travail et de la participation (formation professionnelle) (jusqu'au 2 octobre 1980), puis Secrétaire d'État auprès du Premier ministre (formation professionnelle) (à partir du 2 octobre 1980), Lionel Stoléru : Secrétaire d'État auprès du ministre du travail et de la participation (travailleurs manuels et immigrés), Nicole Pasquier : Secrétaire d'État auprès du ministre du travail et de la participation (emploi féminin), Marcel Cavaillé (jusqu'au 2 octobre 1980) : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'environnement et du cadre de vie (logement), François Delmas : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'environnement et du cadre de vie (environnement), Jean Farge : Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale (du 4 juillet 1979 au 12 mai 1981), Rémy Montagne : Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale (à partir du 2 octobre 1980), Jacques Pelletier : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation (jusqu'au 2 octobre 1980), Jacques Fouchier : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'agriculture, Jean-Pierre Prouteau : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'industrie (petite et moyenne industrie), Voir la liste de tous les Premiers Ministres et leur Gouvernement sous la Vè République, Source : Site internet de l'Assemblée Nationale, © 2020 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés -. Wählen Sie aus erstklassigen Inhalten zum Thema Ancien Fauteuil in höchster Qualität. Son premier acte après avoir été élu fut de faire un discours en anglais, pour bien montrer son attirance pour la culture anglo-saxonne. Maire pendant 43 ans de Vitré (Ille-et-Vilaine), Pierre Méhaignerie a été aussi ministre de l’Agriculture sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing. Giscard a remboursé la dette en choisissant Chirac, lui-même futur président, comme Premier ministre. À la fin de son septennat, 1.700.000 personnes cherchent un emploi, contre la moitié en 1974. Il a été nommé deux fois Premier ministre, de mai 1974 à août 1976, sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, puis en cohabitation avec le président François Mitterrand de mars 1986 à mai 1988. Mais c'est en … Cette politique échoue : Giscard est le premier président à connaître le chômage de masse. Le premier ministre avait peu de marge de manoeuvre, Giscard d'Estaing s'impliquant dans chaque dossier. Présentation des premiers ministres et des président du conseil depuis 1815 sous forme d'une chronologie. Jacques Chirac, premier ministre sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, annonce sa démission, acte inédit dans la cinquième république.C'est Raymond Barre qui le remplace. Cette politique échoue : Giscard est le premier président à connaître le chômage de masse. Select from premium Ministre Détat of the highest quality. Camp david lieu. Finden Sie perfekte Stock-Fotos zum Thema Ancien Fauteuil sowie redaktionelle Newsbilder von Getty Images. Portrait daté du 23 février 2000 à Quiberon, de Christain Bonnet, sénateur du Morbihan et ancien ministre de l'Intérieur de 1977 à 1981 sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing. Finden Sie perfekte Stock-Fotos zum Thema Giscard D Estaing Family sowie redaktionelle Newsbilder von Getty Images. selon les recommandations des projets correspondants. Carrière qu'il doit - ironiquement - à Giscard qui par la loi du 31 décembre 1975 recrée la fonction de "maire de Paris", une réforme à laquelle Chirac s'était d'ailleurs opposé !Cette loi fait de Paris à la fois une commune et un département. Liste des ministres du Gouvernement de Jacques Chirac (1974-1976) sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981) Gouvernement Chirac (27 mai 1974 - 25 août 1976) : Jacques Chirac : Premier ministre Cet article présente la composition du gouvernement du Premier ministre Jacques Chirac, en fonction du 27 mai 1974 au 25 août … 10/07/1968 Le ministre de l'économie et des finances Maurice Couve de Murville est nommé premier ministre par le président Charles de Gaulle. Sous le septennat de Giscard d'Estaing, le RPR Maurice Papon va réussir à se faire giscardien, jusqu'à culminer, en 1978, comme ministre de Raymond Barre. Il nomme Jacques Chirac Premier ministre, qui démissionnera en août 1976 afin de préparer sa propre carrière. La seule fois où j’ai croisé Valéry Giscard d’Estaing, ce fut en 2002. Ministre sous la présidence de Pompidou (1969-1974) Georges Pompidou, élu au second tour face à Alain Poher, prend ses fonctions de chef de l'État le 20 juin 1969 et nomme Jacques Chaban-Delmas au poste de Premier ministre. La présidence de Valéry Giscard d'Estaing a commencé le 27 mai 1974 lors de la cérémonie de passation des pouvoirs au palais de l'Élysée. L’homme politique local André Rossi a été député-maire de Château-Thierry sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing (1974 à 1981). Valéry Giscard d’Estaing a été confronté aux chocs pétroliers de 1973 et 1979, sur fond de fin des « Trente Glorieuses ». Par Francis Christophe, Pierre Peyrard et Thomas Thévenoud. Le PDG du Club Med, Henri Giscard d’Estaing qui exploite 14 Resorts à la montagne, exhorte le Premier ministre Jean Castex à permettre la réouverture des stations de ski pour les vacances d’hiver, qui commencent le 6 février, afin de “sauver” la montagne du “désespoir”, dans une lettre au Premier ministre et un entretien au Journal du Dimanche. Cet article présente la composition du gouvernement du Premier ministre Jacques Chirac, en fonction du 27 mai 1974 au 25 août 1976, durant la présidence de Valéry Giscard d'Estaing.Il s’agit du premier gouvernement dirigé par Jacques Chirac. Présidence de Georges Pompidou Présidence de François Mitterrand. Liste des ministres du Gouvernement de Raymond Barre (1976-1981) sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981) C'est Raymond Barre qui le remplace La présidence Giscard d'Estaing a dirigé trois gouvernements successifs, placés sous l'autorité des Premiers ministres Jacques Chirac puis Raymond Barre : Le gouvernement Jacques Chirac (1). La présidence Giscard d'Estaing a dirigé trois gouvernements successifs, placés sous l'autorité des Premiers ministres Jacques Chirac puis Raymond Barre : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le troisième gouvernement Raymond Barre est le 14 e gouvernement de la V e République française.. Cet article présente la composition du gouvernement français sous le Premier ministre Raymond Barre du 5 avril 1978 au 21 mai 1981, pendant la présidence de Valéry Giscard d'Estaing.Il s’agit du troisième gouvernement de Raymond Barre. Le premier ministre Jacques Chirac souhaite mener une politique de relance mais Giscard défend une politique de rigueur. A lire aussi Valéry Giscard d'Estaing, un septennat et au revoir. Tout au long de leurs carrières politiques, Valéry Giscard d’Estaing, décédé ce mercredi à 94 ans, et Jacques Chirac auront cultivé l’un pour l’autre une haine tenace. Par Francis Christophe, Pierre Peyrard et Thomas Thévenoud. Premier Gouvernement Barre (25 août 1976 - 29 mars 1977) : Résultats élections présidentielles en France. Deuxième Gouvernement Barre (29 mars 1977 - 31 mars 1978) : Raymond Barre : Premier ministre, ministre de l'économie et des finances, Alain Peyrefitte : Garde des sceaux, ministre de la justice, Christian Bonnet : Ministre de l'intérieur, Michel d'Ornano : Ministre de la culture et de l'environnement, Robert Boulin : Ministre délégué à l'économie et aux finances, Jean-Pierre Fourcade : Ministre de l'équipement et de l'aménagement du territoire (jusqu'au 26 septembre 1977), Fernand Icart : Ministre de l'équipement et de l'aménagement du territoire (à partir du 26 septembre 1977), Pierre Méhaignerie : Ministre de l'agriculture, René Monory : Ministre de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, Simone Veil : Ministre de la santé et de la sécurité sociale, André Bord : Secrétaire d'État aux anciens combattants (jusqu'au 26 septembre 1977), puis Secrétaire d'État auprès du Premier ministre (relations avec le Parlement) (à partir du 26 septembre 1977), Jean-Pierre Soisson : Secrétaire d'État à la jeunesse et aux sports (jusqu'au 1er juin 1977), Christian Poncelet: Secrétaire d'État auprès du Premier ministre (relations avec le Parlement) (jusqu'au 26 septembre 1977), Maurice Ligot : Secrétaire d'État auprès du Premier ministre (fonction publique), Jacques Sourdille : Secrétaire d'État auprès du Premier ministre (recherche), Jacques Dominati : Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, Monique Pelletier : Secrétaire d'État auprès du garde des sceaux, ministre de la justice (à partir du 10 janvier 1978), Pierre-Christian Taittinger : Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères (jusqu'au 26 septembre 1977), Jean-François Deniau : Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères (à partir du 26 septembre 1977), Olivier Stirn : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'intérieur (départements et territoires d'outre-mer), Marc Bécam : Secrétaire d'État auprès d'État auprès du ministre de l'intérieur (collectivités locales), Jean-Jacques Beucler : Secrétaire d'État auprès du ministre de la défense (jusqu'au 26 septembre 1977), puis Secrétaire d'État aux anciens combattants (à partir du 26 septembre 1977), Jacques Médecin : Secrétaire d'État auprès du ministre de la culture et de l'environnement (tourisme), Pierre Bernard-Reymond : Secrétaire d'État auprès du ministre délégué à l'économie et aux finances (budget), Jacques Barrot : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'équipement et de l'aménagement du territoire (logement), Marcel Cavaillé : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'équipement et de l'aménagement du territoire (transports), Paul Dijoud : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'équipement et de l'aménagement du territoire (aménagement du territoire) (jusqu'au 8 juin 1977), puis Secrétaire d'État à la jeunesse et aux sports (à partir du 8 juin 1977), Jacques Blanc : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'agriculture, Antoine Rufenacht : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, Claude Coulais : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, Lionel Stoléru : Secrétaire d'État auprès du ministre du travail, Jacques Legendre : Secrétaire d'État auprès du ministre du travail, Nicole Pasquier : Secrétaire d'État auprès du ministre du travail chargé de l'emploi féminin (à partir du 10 janvier 1978), René Lenoir : Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale, Hélène Missoffe : Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale.

Meilleur Restaurant Istanbul Taksim, Location Scooter Lyon Uber, Legende Instagram Amour Anglais, Chemin Historique De Compostelle, La Grande Classe Paris, Bohemian Rhapsody Karaoke,